chargement

Carte de la lune

Firmin Caspiet

3Amour Exit

Camille Pourchet

La clef du champ

Siamak Shoara

Lecture de Sebastián Tobón, conférencier à B.

Jean-Baptiste Lagadec

Plastic Sea

Maximilien Cézanne

Gaz propane liquide

Maximilien Cézanne

Lisier fabuleux

précédent

suivant

retour au sommaire



Bienvenue dans la Carte à lire lunaire, la version Web du premier numéro de la revue Moltogone. Vous retrouverez ici l’intégralité des contributions publiées sous forme de carte routière en octobre 2018, ainsi que deux vidéos.

Mais d’une manière analogue à la version papier, ce ne sera pas de tout repos. C’est en arpentant cette planisphère de la face visible de la Lune, éditée par la NASA en 1976, que vous pourrez consulter ces textes, ces images et ces vidéos, tapis dans l’ombre des cratères aux noms illustres.

Cette carte sans chemin est à elle seule une histoire des sciences : elle rend hommage aux savants, astronomes en tête, qui ont permis qu’elle existe. Mais elle éclaire également une tendance bien humaine: le nommer adamique, l’attribution systématique et forcenée de noms aux choses.

Cette carte n’en devient-elle pas — un labyrinthe? Pourrez-vous retrouver votre route dans ce délire onomastique? Nous vous laissons contempler notre satellite à la recherche de nos auteurs. De l’aide vous sera fournie en cas de difficultés.

⬇⬇⬇⬇

index

Benito, “Le vieil homme et l’amour”

Laurie Boussat, “CRI: poème-photo 1”

Camille Brantes, “Mutineries”

Fabien Bruno, “Trahison”

Firmin Caspiet, “Si on peut passer ses cinq doigts à travers, c’est une grille, sinon, une porte”

Firmin Caspiet, “3Amour Exit”

Maximilien Cézanne, “Lisier fabuleux”

Maximilien Cézanne, “Gaz propane liquide”

Thomas Coster, sans titre

Clément Delhomme, “Faim”

Acelime Devans, “Neige”

Acelime Devans, “Maras de Salvador”

Sophie Elle, “Éventée”

Emmanuelle Gallienne, “L’amour existe”

Jean-Baptiste Lagadec, “Plastic Sea”

Camille Pourchet, “La clef du champ”

Siamak Shoara, “Lecture de Sebastián Tobón, conférencier à B.”

Max Wilkinson, “Calendar Girls”



⬇⬇⬇⬇



⬇⬇⬇⬇

revue@moltogone.fr

retour à la maison Moltogone

retour à la revue Moltogone

tous droits de reproduction
appartiennent aux auteurs des contributions

© Moltogone, 2018